• Une porte, une découverte

    Une porte, une découverte

    Coucou !

    Me revoilà avec un petit texte tiré d'un jeu trouvé sur le net : "Vous vous promenez dans la campagne quand, soudain, vous apercevez une porte plantée seule au milieu d'un champ. Vous vous approchez et vous ouvrez la porte."

    Bref, c'est parti !

     


     

     

    Je me promenais comme toujours dans ces chemins de campagne, alternant entre champs et forêts, passant de petits ponts de terres qui traversaient de petits ruisseaux, la douce mélodie de la nature dans les oreilles. Oh, ce que j’appréciais ces petits instants de repos dans le rythme effréné de notre société ! Enfin, ce n’est pas pour vous dire cela que je prends la plume aujourd’hui. Je voudrais vous conter une étrange aventure qui m’arriva ce jour-ci.

    J’étais donc sur un petit chemin qui traversait la forêt d’à côté de chez moi, lorsque quelque chose d’étrange me mit la puce à l’oreille. Les oiseaux avaient cessé leurs chants, et un silence effrayant régnait désormais dans ce bois. Soudain, je la vis : une porte, plantée simplement au milieu du chemin, sans mur ni clôture pour la soutenir. Je passais par ce chemin tous les week-ends, pourtant je n’avais jamais vu une bizarrerie de la sorte – je l’aurais remarqué, tout de même ! –.

    Je songeai tout d’abord à passer mon chemin, mais, comprenez-moi, n’importe qui serait poussé de curiosité face à cet étrange évènement. J’examinai en premier lieu l’objet en lui-même. Une simple porte en bois, somme toute banale, comme on peut en trouver dans n’importe quel magasin de bricolage ou autre boutique spécialisée. Je pensai premièrement que quelqu’un l’aurait laissé ici, mais abandonnai vite cette idée farfelue. Qui aurait bien pu laisser une porte en la posant droite, en plein milieu d’un chemin de campagne ?

    Une espèce de pressentiment m’envahit. Je trouvais cette intuition ridicule, au début. Oui, seulement au début. Mais nous y reviendrons plus tard. Nous en étions donc là, mon pressentiment et moi, plantés devant cette porte, hésitants. Je me trouvais ridicule, à hésiter devant une porte. Alors, ignorant mon subconscient, j’ouvris la porte, et passai dans l’encadrement, fermant instinctivement les yeux.

    J’ignore si vous arriverez à me croire, ou si vous me prendrez simplement pour un fou. Mais bon, je me dois de vous conter cette extraordinaire histoire. Car en passant cette porte, j’étais entré dans une espèce d’univers parallèle ou je-ne-sais-quoi, ce genre de choses que l’on ne voit que dans les films.

    En rouvrant les yeux, je me trouvais dans une sorte de monde fantastique, peuplé d’îles flottantes reliées par de grandes passerelles. La porte était d’ailleurs positionnée sur l’une d’entre elle, celle qui menait à une immense cité fortifiée qui s’étalait sur les deux plus grandes îles des environs. Les petits îlots qui flottaient autour de la cité étaient peuplés de petites maisons individuelles isolées de la grande ville. Des créatures ressemblants pour certaines à des humains, pour d’autres à des personnages fantastiques que l’on trouve dans les livres, discutaient, riaient, se disputaient. Certains chevauchaient des monstres ailés afin de rejoindre des îles non reliées par des passerelles. Je n’y crus pas au premier abord.

    Cette expérience fut la plus étrange de ma vie, et restera sans aucun doute gravée dans ma mémoire. Ce que j’ai fait après être entré dans ce monde ? Eh bien, tel un courageux guerrier, j’ai repassé la porte avant que quelqu’un de cet autre monde ne me remarque. Revenu dans mon monde, la porte avait disparue, les oiseaux s’étaient remis à chanter, et toute trace de ce que je venais de voir s’était évaporée.

    Je n’ai bien entendu aucune preuve de ce que je raconte, et il est probable que j’ai été victime d’une hallucination ou d’une autre chose du genre. Cependant, je suis intimement convaincu que ma découverte était réelle. Mais bon, c’est à vous, chères personnes qui tomberont sur cette note, de vous faire votre propre opinion à ce sujet.

     


     

     

    Voilà ! (et je viens de me rendre compte que ma porte ne se trouve pas dans un champs --' je ne sais pas lire une consigne) Donnez-moi votre avis ^^

    Ah, au fait ! Je pars en vacances à partir de demain, donc je ne serais pas joignable.

    Sur ce, bye~

    Une porte, une découverte


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Août 2014 à 16:43

    Comme d'habitude, j'aime !! J'aurais aimé en savoir un peu plus sur le monde parallèle, par contre :) même s'il est déjà bien décrit.

    Bon, et puis je ne sais pas lire les consignes non plus, j'avais pas remarqué que tu ne l'avais pas respectée ^^

    Bonnes vacances !

    2
    Samedi 9 Août 2014 à 18:15

    J'aimerais bien en savoir plus, moi aussi, sur ce monde ^^" Mais je vous laisse imaginer cet univers. J'écrirais peut-être une autre histoire là-dessus... Peut-être... Si une idée me vient. Je vais y réfléchir pendant les vacances ! (bon, c'est pas dit que j'arrive à quelque chose)

    Bref, merci beaucoup !

    3
    Lundi 11 Août 2014 à 14:00

    Oh, ça me fait penser un peu à Narnia. En tous cas, j'adore le texte *-*

    C'est vrai que c'est dommage qu'il n'y ai pas de suite. Ce serait vraiment bien si tu en faisais une, surtout que ce scénario donne plein de possibilités :)

    4
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:01

    Merci ^.^

    Oui, ce serait bien. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir à ça pendant les vacances, mais je vais me pencher dessus à tête reposée. Si ça se faisait, ce ne serait pas un récit très long, par contre (j'ai tendance à abandonner au bout de quelques chapitres ^^")

    5
    Samedi 23 Août 2014 à 15:35

    J'adore ce texte, vraiment bravo!! Et j'aime aussi beaucoup ton style d'écriture :D

    Personnellement j'aime bien "arranger" les consignes et je n'avais pas du tout remarquer que tu l'avais pas respectée.^^ :D 

    6
    Samedi 23 Août 2014 à 18:39

    Contente que mon style te plaise ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :