• Ombre

    Ombre

    Hey !

    Un texte sauvage apparaît ! Qu'allez-vous faire ?

    > hurler

    > lire

    > détruire son ordinateur

    > s'enfuir

     J'ai écrit ça en Maths il y a trois heures, pour éviter de m'endormir.

     


     

     

    Le soleil s’est couché. Une ombre se profile dans les rues de la ville. Nul ne connaît réellement cet être mystérieux, mais beaucoup discourent à son sujet. On conte avec passion ces légendes urbaines, prétendant avoir vu de ses propres yeux cet étrange phénomène. L’ombre se meut avec grâce, à l’affut du moindre bruit suspect. Elle ne connait pas toutes ces histoires à son propos, et ne s’en soucie guère. Elle ne pense qu’à accomplir son objectif, concentrée, discrète telle un chat noir dans la nuit. Un chat noir, c’est ainsi qu’on la nomme parfois. Une malchance qui a frappé cette ville, un animal du malheur.

    L’ombre est arrivée à destination. Devant la porte d’un appartement aux lumières éteintes, elle hésite quelques secondes, puis se décide. Demain matin, on parlera d’elle à nouveau. On contera avec effroi l’événement qui est sur le point de se produire. L’ombre a une petite appréhension lorsqu’elle crochète la serrure, resserrant ses doigts sur le manche d’un couteau de cuisine fraichement nettoyé. Elle se faufile telle un fantôme jusqu’à la chambre. Elle observe un instant l’homme endormi. Sa poitrine se soulève au rythme de sa lente respiration. Il semble paisible, ainsi. Eteint. Presque mort, ajoute l’ombre en lâchant un soupir de lassitude.

    Elle s’approche du lit sans un bruit. Son geste est méthodique, presque mécanique : l’habitude, sans doute. L’arme s’enfonce silencieusement dans la chair. L’homme ne réagit même pas. Demain, cet incident fera la une des quotidiens. On en débattra dans les bars et les cafés, énonçant ses hypothèses. Le pouls de sa victime s’est définitivement arrêté. Elle s’en va, disparaissant dans la pénombre d’une ruelle. Demain, on parlera de cette ombre de malheur, on répandra la légende de ce chat noir. Mais elle demeure pourtant inconnue, invisible. Une ombre qui s’évanouie au lever du soleil, lorsque la lumière du jour efface la pénombre.

     


     

    J'ai programmé hier un article pour demain à 14h, pour le projet Eklabugs. Je n'en suis absolument pas satisfaite mais bon pas le temps de changer (pourquoi est-ce que je ne sais pas respecter les délais TT.TT)

    Bye~

    Ombre


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Mai 2015 à 22:26
    Et bah! Sacrée personne cette ombre ... !
    Héhé très joli texte! Un vrai plaisir à lire! Quoi que cette ombre m'intrigue ... Elle a tué un homme bordel! Bref, J'a-dore !
    2
    Vendredi 22 Mai 2015 à 07:30

    Merci ^_^ je suis contente que ça te plaise !

    3
    Vendredi 22 Mai 2015 à 15:07

    Le texte est sympa, basique mais très agréable. Peut-être un peu trop de répétition ? Mais on veut en savoir plus :).

    Sinon, j'aime beaucoup ton header et les quelques modifications de ton thème =)

    4
    Vendredi 22 Mai 2015 à 16:54

    Merci !

    5
    Samedi 23 Mai 2015 à 18:48

    > Hurler de joie dans ma tête (ça fait genre "yahouuu elle a posté un nouveau teeeexte !!!)
    > Lire !

    C'est assez sombre et mystérieux, comme texte (en même temps, avec une ombre... >>> je sors), mais en même temps, très précis et méthodique, à l'image de l'ombre... Il est agréable à lire et il me semble, bizarrement ou pas, très abouti !

    Bref, ne t'arrête pas en si bon chemin, continue à écrire et à nous poster des textes de temps en temps :)

    6
    Vendredi 29 Mai 2015 à 20:38

    Merci ! Je vais poster d'autres textes bientôt je pense, j'aurai le temps après le 5 Juin, vu que je serai en vacances !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Vendredi 29 Mai 2015 à 20:53

    Ouah! J'imaginais pas l'histoire comme ça! En fait, je ne l'imaginais pas tout court ;)

    C'est super!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :